Riyad Fghani

Né le 19 juin 1979 près de Chalon-sur-Saône (71), il débute la danse hip-hop à l’âge de 15 ans en voyant son grand frère et son entourage amical pratiquer le smurf (discipline de la danse hip-hop).

En 1995, il rejoint la ville de Lyon et perfectionne ses gestes et sa technique à force d’entraînements intensifs. Il participera à la Biennale de la Danse en 1998 avec l’Espace jeune du 6ème arrondissement de Lyon. Présent depuis les prémices de Pockemon Crew, il apparaît comme l’élément fédérateur.

Autodidacte et danseur complet en danse hip-hop, Riyad s’ouvre à d’autres horizons. Il collabore ainsi avec la compagnie HYPNOSE lors de la création « Clandestin de mes rêves » (1999). En novembre 2000, il intègre l’Opéra National de Paris (Opéra Bastille) en dansant dans la pièce chorégraphique « La chauve souris » sous la direction de Colline SERREAU et Laura SCOZZI. Ces rencontres avec divers professionnels – danseurs contemporains, classiques, hip hop, artistes circassiens, mimes, comédiens et ténors – l’éveillent à d’autres méthodes de travail.

Un pas vers la direction artistique

Cet enrichissement artistique l’encourage à développer l’écriture artistique pour la compagnie Pockemon Crew, avec laquelle il participe à de nombreuses compétitions en France et dans le monde entier. En 2004, il dirige la première création de la compagnie « Sii…si ! » d’où il fait émerger toute l’énergie et la technicité des gestes qui font la beauté de la danse hip-hop. « C’est ça la vie ?! », deuxième pièce où il fût directeur artistique, fera l’ouverture de La Biennale de la danse de Lyon en 2006. Danseur de grand talent, il met un point d’honneur depuis 2000 à transmettre sa passion et son amour de la danse hip-hop aux plus grand nombre en France mais également à l’étranger. Il est notamment sollicité par le Battle Of The Year France depuis 2009 pour assurer l’accompagnement artistique auprès des crews Hip Hop des Dom Tom, et plus précisément en Nouvelle-Calédonie. Cet accompagnement a permis d’encourager les crews à se structurer en leur apportant un soutien technique et chorégraphique mais également administratif.

Parallèlement à sa fonction de directeur artistique de la compagnie, il encadre depuis 2005, les Smockemons, nouvelle génération de breakeurs qui font partie intégrante de la compagnie. Mais Riyad ne s’éloigne pas pour autant de la création chorégraphique : « Second Souffle » puis « La faute idéale » (en 2009) sont les nouveaux spectacles imaginés par le chorégraphe pour la compagnie.

Des show événementiels

Pockemon Crew répond également aux sollicitations pour des prestations événementielles. En 2011 et 2012, Riyad et les danseurs ont été « artistes ambassadeurs » de la ville de Lyon, en participant au Only Lyon Tour. Ce concept présentait la capitale des Gaules dans les grandes capitales européennes, en mettant en avant des performances artistiques locales exceptionnelles.

C’est sur le même front, que ces projets chorégraphiques, événementiels et de transmission se jouent tout au long des saisons culturelles. La dernière création en date, « Silence, on tourne ! » (2012), sous la direction artistique de Riyad, retrace l’origine de certains mouvements hip hop dans le cinéma des années 30-40. Cette pièce hommage au 7ème déjà parcouru l’Asie et sillonne les routes de France depuis 2012.

azerty2
We use Cookies - By using this site or closing this you agree to our Cookies policy.
Accept Cookies
x